logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation.
banner
About      Faq       Contact     Shop

đŸ‡«đŸ‡· 14 juillet đŸ‡«đŸ‡· – TĂ©moignages des Ă©pouses des lĂ©gionnaires l’excellence de la Haute Couture française

A l’occasion de la FĂȘte Nationale du 14 juillet, le Fonds de Dotation Maison Mode MĂ©diterranĂ©e et la crĂ©atrice-plasticienne de mode Fred Sathal ont souhaitĂ© partager avec les Ă©pouses des lĂ©gionnaires, l’excellence de la Haute Couture française. C’est grĂące Ă  la complicitĂ© et Ă  l’amitiĂ© de Maylis Lardet et d’Isabelle Crampes que ce moment fabuleux de culture et de mode a pu ĂȘtre rĂ©alisĂ©.

Maryline Bellieud  Vigouroux, présidente du Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée :

“Au chĂąteau de la LĂ©gion ÉtrangĂšre Ă  Aubagne, la mode a Ă©tĂ© au centre de cette belle rencontre le 27 juin entre la crĂ©atrice et plasticienne de mode, Fred Sathal, et les Ă©pouses de lĂ©gionnaires rĂ©unies par Maylis Lardet, Ă©pouse du gĂ©nĂ©ral COMLE.
C’est grĂące Ă  la lecture de l’ouvrage illustrĂ© “Femmes vaillantes – Les sentinelles des LĂ©gionnaires” Livre Ă  tĂ©lĂ©charger ici, co-Ă©crit par Maylis et Marie-Laure Vincensini, Ă©pouse d’un commandant du 1er RĂ©giment Ă©tranger, que j’ai dĂ©couvert les parcours de femmes d’exception dont on parle peu, mais qui sont essentielles pour la carriĂšre de leurs maris. Épouses, compagnes, mĂšres, elles sont attachantes et bienveillantes les unes envers les autres. Page aprĂšs page, avec humour, elles partagent avec nous leur Manuel de survie moderne en tant que femmes de lĂ©gionnaires.
La mode a souvent fait l’objet de prestigieuses expositions Ă  Marseille. En 2016, nous avons collaborĂ© avec le musĂ©e de la LĂ©gion ÉtrangĂšre d’Aubagne et le musĂ©e ChĂąteau BorĂ©ly des Arts DĂ©coratifs, de la FaĂŻence et de la Mode pour l’exposition “Mission mode Style croisĂ©” lien ici.Elle soulignait l’importance du vestiaire militaire, y compris celui portĂ© par les lĂ©gionnaires, en tant que source d’inspiration pour de grands couturiers tels que Chanel, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier et Castelbajac.
J’ai proposĂ© Ă  Maylis de continuer Ă  parler de la mode diffĂ©remment en invitant Fred Sathal. AprĂšs des mots d’accueil chaleureux et amicaux, Fred nous a racontĂ© son parcours, depuis sa naissance Ă  Marseille jusqu’Ă  sa rencontre et son apprentissage d’une technique de coupe inventĂ©e par sa maĂźtre, la costumiĂšre de thĂ©Ăątre GeneviĂšve Sevin Doering. Ses premiers pas Ă  Paris ont rapidement Ă©tĂ© couronnĂ©s de succĂšs, lui offrant une visibilitĂ© internationale. À l’Ăąge de 25 ans, elle signe tous les costumes de la comĂ©die musicale “Notre Dame de Paris”. Ses crĂ©ations oniriques ont insufflĂ© un nouvel Ă©lan Ă  la broderie, en utilisant des paillettes, des sequins et des fils pour donner vie Ă  la matiĂšre, tel un sculpteur.
PlĂ©biscitĂ©e par les stars, Fred a intĂ©grĂ© le prestigieux calendrier de la Haute Couture française, dĂ©filant aux cĂŽtĂ©s de marques telles que Dior, Balenciaga, Paco Rabanne, ses collections ont fait  le tour du monde en Europe, en Asie et aux États-Unis.
En 2009, le musĂ©e de la mode de Marseille lui a consacrĂ© une exposition intitulĂ©e “Sathal CrĂ©atures” afin d’immortaliser son travail unique dans l’histoire de la mode française. L’exposition prĂ©sentait 80 piĂšces iconiques, dont Fred dit : “J’Ă©labore des piĂšces rares, comme un philtre magique, qui penserait au bonheur en pansant l’individu. Un vĂȘtement piĂšce unique qui donne Ă  ses dĂ©tenteurs la possibilitĂ© d’Ă©chapper Ă  l’uniformitĂ©” -> Ă  retrouver ici.
Le Fonds de Dotation Maison Mode MĂ©diterranĂ©e a souhaitĂ© partager ce moment de mode, dans sa plus belle interprĂ©tation, avec quarante femmes de caractĂšre provenant de plus de trente nationalitĂ©s diffĂ©rentes. Je remercie chaleureusement mes amis, @RudyRicciotti, auteur du Manifeste LĂ©gionnaire “88-pas-minute au service de la dĂ©mocratie”, qui m’a fait dĂ©couvrir autrement la LĂ©gion ÉtrangĂšre. Je remercie Maylis Lardet d’avoir mis son expĂ©rience, sa bienveillance et son engagement aux cĂŽtĂ©s de ces femmes vaillantes, dont elle est une grande sƓur, un modĂšle et un exemple. Je remercie Isabelle Crampes pour sa flamboyance que je retrouve dans tout ce qu’elle entreprend, ainsi que pour son prĂ©cieux soutien lors de cette soirĂ©e. Et enfin, je remercie Fred Sathal, l’amie de toujours, dont les crĂ©ations me font rĂȘver depuis 30 ans.”

Maylis Lardet (France), Ă©pouse du Général COMLE : 

” Tout a commencĂ© grĂące Ă  la grande gĂ©nĂ©rositĂ© de Maryline Bellieud Vigouroux, PrĂ©sidente du Fonds de dotation Maisons Mode MĂ©diterranĂ©e, dĂ©sireuse de partager avec  les femmes de lĂ©gionnaires un moment de mode. Nous nous sommes rencontrĂ©es autour d’un petit cafĂ© et avons Ă©changĂ© comme si nous nous connaissions depuis toujours

AprĂšs la dĂ©couverte du livre « Femmes Vaillantes, les sentinelles des lĂ©gionnaires » Maryline a eu la merveilleuse idĂ©e d’organiser « un moment magique » pour ces sentinelles vaillantes en demandant Ă  Fred Sathal, crĂ©atrice de mode « magicienne aux doigts d’or », si elle accepterait d’animer une rencontre.
Et Ă  son tour Fred a rĂ©pondu avec grande gĂ©nĂ©rositĂ©. J’ai eu alors la joie de rencontrer Isabelle Crampes, rĂ©serviste depuis deux ans Ă  la LĂ©gion Ă©trangĂšre, alliant sa connaissance du monde de la mode et ses qualitĂ©s d’organisatrice Ă  son dĂ©sir de donner de son temps pour aider la grande famille LĂ©gion.
Et Isabelle nous a aidé avec enthousiasme, discrétion et dévouement à organiser ce bel événement.
En tant qu’épouse du PĂšre LĂ©gion, j’ai aussitĂŽt transmis cette invitation aux femmes de LĂ©gionnaires qui ont manifestĂ© un grand enthousiasme devant ce beau projet.
Nous Ă©tions plus de cinquante femmes passionnĂ©es, d’une vingtaine de nationalitĂ©s, ĂągĂ©es de 90 ans pour notre doyenne Ă  25 ans pour la plus jeune. AprĂšs une courte prĂ©sentation Fred Sathal nous a prĂ©sentĂ© son parcours, son travail et ses inspirations qui ont sĂ©duit la presse internationale. Nous avons dĂ©couvert une crĂ©atrice passionnante avec un savoir faire Ă©poustouflant  et un parcours des plus Ă©logieux. Fred avait exposĂ© quelques merveilleuses piĂšces issues de ses collections. Nous avons pu en explorer tous les dĂ©tails, les toucher et les paillettes brillaient dans les yeux de toutes ces femmes.
J’ai Ă©tĂ© marquĂ©e par la joie et la simplicitĂ© de ce moment d’échange unique. Nous nous sentions en famille… et les femmes de lĂ©gionnaires ont Ă©tĂ© profondĂ©ment touchĂ©es et honorĂ©es, que Maryline Bellieud Vigouroux, Fred Sathal et Isabelle Crampes donnent de leur temps pour elles.
Merci du fond du cƓur pour ce moment d’exception que nous n’oublierons pas.”

Isabelle Crampes (France), fondatrice de Toujours @shopdetoujours
Fondatrice du Festival Marsatac, Commissaire d’exposition : 

“La place de l’Ă©pouse dans la vie du lĂ©gionnaire est centrale dans le dispositif des valeurs et de la force de la LĂ©gion Ă©trangĂšre, car en elles se nichent aussi le socle des points cardinaux de cette troupe d’Ă©lite :  l’honneur, la solidaritĂ©,  la loyautĂ©, la discipline, la rigueur, la modestie, la mission sacrĂ©e et l’amour du travail bien fait. En effet rencontrer ces femmes c’est dĂ©couvrir autant de cultures de part le monde, autant de gĂ©nĂ©rations, autant de compĂ©tences, autant d’humanitĂ© qui se dĂ©vouent Ă  suivre en caravane le soldat, abandonnant toutes leurs repĂšres familiers, recommençant sans cesse une nouvelle vie, affrontant le quotidien et la gestion de la famille seule face Ă  l’attente de ceux qui se dĂ©vouent pour la France.
Que serait sans elles l’institution ?
Depuis peu commandant de la rĂ©serve citoyenne de la LĂ©gion il m’honore de les servir et d’avoir le privilĂšge de les connaĂźtre, et l’opportunitĂ© qui m’a Ă©tĂ© donnĂ© de le faire par cet Ă©vĂ©nement m’est prĂ©cieuse.  Rudy Ricciotti le grand architecte lieutenant-colonel de la rĂ©serve citoyenne en est l’initiateur, en s’attachant sans cesse Ă  mettre Ă  profit son environnement pour servir, Maryline Bellieud Vigouroux, grande dame de la mode toujours engagĂ©e avec passion, en ayant l’idĂ©e de cette “confĂ©rence rencontre” , et  Maylis Lardet qui nous a ouvert les bras gĂ©nĂ©reusement accueillant l’initiative et donnant le ton d’un moment de prestige mais dans la chaleur humaine si particuliĂšre aux Ă©pouses de lĂ©gionnaires qu’elle a mise en lumiĂšre dans son livre “Femmes Vaillantes” – Les sentinelles des lĂ©gionnaires. PrĂ©senter Ă  cette assemblĂ©e l’incroyable Fred Sathal Ă©tait aussi une fiertĂ© : inclassable maestria de la haute-couture, poĂšte de la broderie et de la coupe, issue de notre territoire de plus et pourtant ayant naviguĂ© internationalement avec son bel ouvrage, elle nous a montrĂ© comment elle Ă©tait avant tout une femme sensible qui touche le fond de notre coeur avec une simplicitĂ© loin des paillettes qui jonchent son incroyable parcours.
Au cour de ma carriĂšre trĂšs culturelle, de la production de concerts et de grands Ă©vĂ©nements, ou ensuite Ă  la recherche des sources immuables des savoir-faire textile de part le monde, leur valorisation avec le MUCEM et ma sociĂ©tĂ©, j’avais eu le privilĂšge de croiser, d’oeuvrer avec Maryline ou Fred, et sur le chemin nos attaches Ă©taient celles personnelles de femmes, aussi les voir ici avec Maylis et les Ă©pouses plus incroyables les unes que les autres fut un moment de communion unique.”

HĂ©lĂšne Hirmann – France :

” Le 27 juin dernier, j’ai eu l’honneur et le grand plaisir d’ĂȘtre invitĂ©e par Maylis Lardet Ă  un Ă©vĂšnement exceptionnel au chĂąteau de la Demande du quartier ViĂ©not Ă  Aubagne. Je me faisais une joie de retrouver toutes les Ă©pouses de la LĂ©gion, mes sƓurs de cƓur. Et ce jour lĂ , c’est le sourire Ă©blouissant de Maylis, trĂšs Ă©lĂ©gante dans sa robe verte brodĂ©e, qui m’a accueillie dans un dĂ©cor somptueux.

À ses cĂŽtĂ©s, se tenait Maryline Bellieud Vigouroux, crĂ©atrice de la Maison Mode MĂ©diterranĂ©e Ă  Marseille, trĂšs heureuse de pouvoir organiser une belle soirĂ©e pour les Ă©pouses de la LĂ©gion en leur prĂ©sentant l’univers unique de la crĂ©atrice de la Haute Couture, Fred Sathal. L’artiste nous a prĂ©sentĂ© le dĂ©roulĂ© de son apprentissage en tant qu’autodidacte, mais aussi l’ensemble de techniques de crĂ©ations qu’elle a su mettre en Ɠuvre inspirĂ©es par ses annĂ©es de thĂ©Ăątre. De lĂ  ont surgi des Ɠuvres inĂ©dites, des piĂšces uniques tellement originales, des Ă©toffes travaillĂ©es comme de vĂ©ritables Ɠuvres d’art, en un mot, du jamais vu pour moi ! J’ai Ă©tĂ© Ă©blouie, fascinĂ©e, moi la dame respectable de 90 ans, j’avais dans les yeux des milliers de paillettes, des myriades d’étoiles, et j’ai retrouvĂ© Ă  cet instant cette joie pure de la magie de l’enfance. Et dans un Ă©lan, je n’ai pu m’empĂȘcher de revĂȘtir ces belles vestes, ces modĂšles inspirants
 J’en ai gardĂ© prĂ©cieusement quelques photos. C’est autour de l’apĂ©ritif dĂźnatoire  que j’ai pu faire plus ample connaissance avec cette dame si distinguĂ©e, et apprĂ©cier sa simplicitĂ© mais aussi sa grandeur d’ñme. Cette soirĂ©e entourĂ©e de tant de beautĂ© et d’amitiĂ© me restera gravĂ©e dans la mĂ©moire et je remercie chaleureusement Maylis, Maryline, Fred ainsi que toutes mes amies, « Les sentinelles des lĂ©gionnaires ». “

 

Oksana – Lettonie :

” J’ai Ă©tĂ© trĂšs heureuse de participer Ă  l’Ă©vĂ©nement organisĂ© par Madame Maryline Bellieud Vigouroux. Il me semble que la mode est ce qui unit toutes les femmes, de toutes nationalitĂ©s, et dĂ©crit sans doute les Ă©pouses de lĂ©gionnaires. Ce soir, nous avons dĂ©couvert la Maison Mode MĂ©diterranĂ©e et ses possibilitĂ©s. Pour moi, ce fut une rĂ©vĂ©lation. C’Ă©tait extrĂȘmement intĂ©ressant pour moi de rejoindre la haute couture en compagnie de Madame Fred Sathal. Nous avons eu une excellente occasion non seulement de communiquer avec les gens de cette industrie, mais aussi d’apprĂ©cier la beautĂ©. Je suis certaine qu’une des Ă©pouses sera certainement inspirĂ©e ce soir ! Merci encore Ă  Madame Maryline Bellieud Vigouroux et Ă  Madame Maylis Lardet. “

Tuya – Mongolie :

 

” La soirĂ©e de rencontre avec Fred Ă©tait pour moi un signe de la vie. J’avais abandonnĂ© mon rĂȘve d’enfance et l’avait mis de cĂŽtĂ© depuis un certain temps. Son parcours est inspirant et exemplaire. Elle a rĂ©veillĂ© en moi la motivation de reprendre ce que j’avais mis de cĂŽtĂ© depuis trĂšs longtemps. C’est une personne que j’admire, c’est une personne simple et ouverte malgrĂ© son succĂšs. Je suis trĂšs reconnaissante qu’elle m’ait  tendu la main et qu’elle m’ait  gentiment invitĂ© Ă  son atelier. Je viendrai la voir dĂšs que possible. “
     
%d blogueurs aiment cette page :