logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation.
banner
About      Faq       Contact     Shop

20/01/2023 Enzo Rosada, l’architecte marseillais qui révèle l’âme des lieux

Pour le Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée, l’architecte Enzo Rosada a sélectionné et commenté une série de photos de sa réalisation « L’appartement S ».

Maryline B-V : Mademoiselle Chanel disait : « La mode se démode le style jamais ». Y’a-t-il un style Enzo Rosada ? Quel est sa définition ? Mais avant tout aurais-tu un souvenir de ton enfance à partager avec nous ?

Enzo Rosada : « Peut-être celui qui m’a conduit plus tard vers des études d’architecture. Pour mes 10 ans ma mère organise un magnifique voyage au Maroc, dans un complexe hôtelier type « Club Med » en bord de mer comme on en trouve partout dans tous les pays. De cette expérience néanmoins heureuse rien dans ce lieu ne m’a permis de découvrir la culture et les traditions uniques et exceptionnelles du Maroc. J’ai ressenti au fond de moi une frustration. Je ne savais pas à ce moment précis que je choisirai plus tard des études d’architecture mais, cette expérience a certainement fait son chemin dans mon approche esthétique et authentique des lieux avec lesquels il faut composer ou recomposer avec les éléments du passé.

Récemment, un client allemand m’a posé une question pour essayer de définir si l’architecture que je produis est contemporaine ou moderne ? J’ai répondu « No style ». No style parce qu’il n’y a pas de style défini. La réponse architecturale produite ne prend de sens que lorsqu’elle est contextuelle. Et si un style Enzo Rosada existe je dirais qu’il s’attache à écouter et à composer avec le lieu toujours dans une recherche de dignité, de courage et non de facilité. C’est le lieu qui donne la réponse de projet.

Pour le fonds de dotation, j’ai choisi de partager avec vous la réalisation de l’Appartement S à Marseille de l’écrivaine Amanda Sthers qui écrit :
« J’ai acheté un appartement qui n’avait rien d’une évidence pour les gens autour de moi, pourtant j’avais avec une vision de la transformation que j’imaginais et je devais trouver un architecte qui puisse la comprendre et l’améliorer. Mon ami Ora Ito m’a présenté Enzo Rosada en me disant qu’il avait l’enthousiasme de la jeunesse et à la fois un sérieux et une formation solide. Il avait raison, ma rencontre avec Enzo a été un coup de foudre professionnel, il a tout de suite compris mes goûts et a donné naissance à mon rêve avec mille idées lumineuses ». »

Description de l’Appartement S

Enzo Rosada : « L’espace est désormais ouvert dans l’esprit d’un loft unifié par une dalle de béton. Un jaillissement du même matériau forme un îlot dans une moitié jour donnant sur le Vieux-Port de Marseille en contrebas, tandis que la moitié nuit est élevée à l’arrière par une estrade et renferme une salle d’eau troglodyte enduite à la chaux. Des équipements de laiton sertissent le béton dans tout l’appartement. La fluidité organisatrice de l’aménagement est accentuée par l’apport d’un meuble de chêne massif dont la variabilité de l’épaisseur fait œuvre de transition entre la partie à vivre, baignée de blanc cassé, et la chambre, enveloppée de rideaux occultants. Une identité méditerranéenne ancré dans son territoire et pensé dans une volonté de narration à la faveur d’un récit constructif propre à l’expression des savoir-faire locaux.

Dans tous projets mon intervention consiste à révéler l’âme du lieu. À affirmer une identité narrative qui lui est propre. À rendre hommage au contexte et à la poésie qui s’y dégage en privilégiant des matériaux bruts et des savoir-faire locaux. À respirer un lieu qui m’inspire et lui restituer son âme pour toujours mettre en exergue l’identité dans la contextualité des territoires. À faire en sorte que dans ce dialogue imaginaire notre conversation, s’inscrive naturellement dans le paysage, sans dénaturer son environnement, qu’il trouve son éco-responsabilité dans sa durabilité et dans sa capacité à être intemporel, qu’il soit dans la retenu, sans gesticulation, sans arrogance, sans bruit, loin de l’architecture coup de cœur.

Dans ce métier nous avons le devoir de raconter une histoire en acceptant de transformer le réel, c’est à la fois exaltant et lourd de responsabilité, de la conception jusqu’à la réalisation. »

Un commentaire sur le Fonds de dotation MMM

Enzo Rosada : « En cette année 2023, je suis très heureux de rejoindre le Fonds de dotation MMMet d’écrire ensemble une partie de notre histoire dans notre livre commun : la Méditerranée.

Le Fonds de dotation MMM agit comme un catalyseur de talents méditerranéens, comme un liant de l’arc méditerranéen. Il réunit des créateurs impliqués sur leurs territoires autant dans la mode, que dans l’art ou dans l’architecture. »

 

%d blogueurs aiment cette page :