logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation.
banner
About      Faq       Contact     Shop

Quand la mode parle d’amour 09/09/2022

 

Le 27 août dernier, le créateur originaire de Provence Simon Porte Jacquemus s’est marié dans son village natal de Charleval. Cette célébration d’amour dans un cadre féérique, exceptionnellement déployé pour l’occasion, est encore plus mémorable lorsqu’il s’agit du premier créateur homosexuels de sa génération à organiser un mariage grandiose et public. Simon Porte Jacquemus a toujours été engagé pour la visibilité des toutes les formes d’amour, notamment à travers sa campagne « L’AMOUR » diffusée en Février 2021 dans laquelle apparaissait des couples gays s’embrassant. Ainsi, le créateur et son mari Marco Maestri ont fait le choix de poursuivre l’engagement personnel à travers un engagement grand public : le lendemain de leur mariage, à l’heure de leur union, un tee-shirt dessiné par Pepo Moreno a été mis en vente sur le site et tous les bénéfices seront reversés à l’association Urgence Homophobie. Grâce à ce créateur méditerranéen qui a toujours valorisé ses origines et son mode de vie et qui a été soutenu par la Maison Mode Méditerranée dès ses débuts, la mode contemporaine est en train de connaître un tournant dans la visibilisation positive d’une part importante de ses professionnels. Une conversation sur l’amour quel qu’il soit s’ouvre dans le secteur et prend davantage de place. Il est à espérer que cet évènement réjouissant en appelle d’autres, au-delà de la mode.

 

Revenons sur l’amour dans l’histoire de la mode.

 

Thématique de nombreux films, notion historique, concept philosophique,…L’Amour n’a cessé d’être construit par nos sociétés et recouvrent différentes formes d’existence à travers le monde. Les appréhensions ne sont pas les mêmes, ce que l’on est autorisé à faire par amour dépend largement du droit, de la société, et du pays dans lequel on vit. La mode, qui regorge d’histoires d’amour complexes, interdites, ou encore starisées, a étudié la question sous plusieurs coutures.

Par exemple, le célèbre créateur Yves Saint Laurent, en couple pendant cinquante ans avec son compagnon Pierre Bergé, n’aura jamais connu le droit au mariage en France de son vivant. En effet, le mariage pour tous a été voté en 2013 dans notre pays, tandis que Saint Laurent est décédé en 2008. Cependant, tout au long de sa carrière, Yves Saint Laurent a vanté les mérites de l’amour et n’a jamais caché sa passion pour son grand amour. Dans de nombreux dessins de l’artiste, le terme « Love » apparait à foison. Et en 1962, tout juste un an après le lancement de sa marque, il fait fureur grâce à une broche en forme de coeur (brisé pour l’occasion). Ainsi, le directeur artistique Hedi Slimane, lors de son dernier défilé pour la marque Saint Laurent, rendra hommage au grand couturier en dévoilant un manteau rouge fourrure…en forme de coeur.

Et puisque ce symbole est universellement représentatif de l’amour sous toutes ses formes, la créatrice Rae Kawakubo de la marque Comme Des Garçons, parsèmera ses tee-shirt, pulls, et autres sneakers d’un coeur rouge devenu logo de la marque et qui la rendra mondialement célèbre, au-delà des adeptes de la mode japonaise. Par ce symbole, c’est une versions simplifiée de la conception de l’amour qui permet une adhésion vaste et contourne les critiques.

 

Dans la droite lignée de cet héritage quasi enfantin, le coeur rouge est aujourd’hui souvent revendiqué dans les créations contemporaines, à l’instar du détail des pulls de la marque espagnole Loewe pour la collection Printemps-Été 2023. Souvent annoncé comme l’héritier créatif de Saint Laurent, le jeune Directeur Artistique Charles de Vilmorin s’est inspiré du motif coeur pour réaliser ses premières collections. Une vision colorée de l’amour à laquelle le couturier méditerranéen Jean-Charles de Castelbajac a pleinement adhéré. Mais le coeur, et plus largement l’amour et la sexualité, sont passés du simple motif, ou de la référence artistique dans les campagnes publicitaires, à un véritable discours militant auprès des jeunes créateurs.

 

Ainsi le lauréat slovène de la Maison Mode Méditerranée Petja Zorec (lauréat 2017), a créé une échancrure en forme de coeur au dos de sa chemise, qu’il a dévoilé dans un post Instagram sur lequel il pose aux côtés de son compagnon. L’amour ne fait pas que se montrer, il se discute et se revendique. Et la mode image, à travers ses campagnes publicitaires et digitales, ne cesse de repenser l’amour et de promouvoir un amour sans frontière ni barrière de genre. À l’instar de la campagne Jacquemus, le créateur maltais Charles & Ron, lauréat du Fonds de Dotation MMM a réalisé une campagne « Love Letter » à l’inspiration psychédélique, tandis que le lauréat (2018 et 2022-24) français Louis-Gabriel Nouchi ne cesse de promouvoir l’amour et l’homo-érotisme dans chacune de ses créations. Pour sa dernière collection, Louis-Gabriel Nouchi, qui s’inspire d’une oeuvre littéraire à chaque saison, reproduisait « Les liaisons dangereuses » dans une version ultra moderne et queer. La relève créative méditerranéenne, confrontée à de nombreuses inégalités concernant les droits homosexuels et la liberté amoureuse selon les pays du continent liquide, se mobilise pour promouvoir l’amour et donc une liberté égale entre les individus. Ainsi, le créateur et artiste Ahmed Amer, lauréat du Fonds de Dotation MMM pour l’édition 2020-22, relaie fréquemment sur les réseaux sociaux ses dessins poétiques et homo-érotiques. Un courant de pensée par les arts qui rappelle les créations du conseiller stratégique du Fonds de Dotation, l’artiste Louis Barhtélemy. Autre engagement : la lauréate 2020-21 grecque Melissanthi Spei promeut ses créations genderfluid à travers des éditos engagés ou grâce au soutien stylistique de la Drag Queen Autrichienne Conchita Wurst.

 

La relève créative de mode est bien décidée à faire bouger les lignes et normes. Par le vêtement, le secteur se mobiliser pour promouvoir un monde égalitaire.