logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation.
banner
About      Faq       Contact     Shop

Interview : Noëlle Praticci-Roux, créatrice lauréate du Open My Med Prize et enseignante

Noëlle Praticci-Roux est une créatrice marseillaise passionnée de couture et d’artisanat. Après avoir remporté à seulement 16 ans la médaille d’or départementale du concours des Meilleurs Apprentis de France, elle devient lauréate de l’OpenMyMed Prize en 2017. Désormais enseignante au sein du Master Management des Métiers de la Mode de l’Université d’Aix-Marseille, initié par la Maison Mode Méditerranée en 2010, la créatrice attribue une place centrale à la transmission de connaissances et savoir-faire.
Fidèle à ses origines méditerranéennes, le noir et l’architecture sont des inspirations qui traversent toutes ses créations et elle incite les étudiants à développer leurs propres univers créatifs sans jamais négliger les connaissances techniques, nécessaires à une appréhension complète du vêtement. Ces valeurs pour une mode raisonnée, référencée et technique, sont au coeur des enseignements de mode dispensés par l’Université d’Aix-Marseille, aujourd’hui seul établissement public d’excellence à proposer une formation en management incluant des apprentissages techniques en lien avec l’artisanat.
Le Fonds de Dotation entretient des liens étroits avec la transmission et la recherche en études de mode, notamment grâce à la présence du doyen de la faculté d’Aix-Marseille, Jean-Philippe Agresti, au sein du Conseil d’Administration mais aussi par la constitution d’un collège scientifique et l’accompagnement de doctorants. Par ce réseau d’universitaires et spécialistes, une attention particulière est portée aux valeurs de give-back incluses dans chaque projet de mode sélectionné pour les bourses allouées par le Fonds de Dotation tous les deux ans. Dans un entretien au Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée, Noëlle Praticci-Roux revient sur son enseignement de la mode ainsi que sur l’importance d’une transmission académique et culturelle auprès des nouvelles générations de professionnels du secteur.
Le Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée : Pourriez-vous définir votre identité créative ?
Noëlle Praticci-Roux : Je m’inspire beaucoup de tout ce qui m’entoure, de l’architecture en créant des modèles avant-gardistes aux formes structurées.  Les ombres et les lumières font aussi partie de mes inspirations, le noir fait partie intégrante de mes collections, associer un noir mat avec un noir brillant pour créer une brillance et un jeu de contraste avec une seule même couleur.
M’inspirer de la nature, pour mon travail des textures en transformant la matière, partir d’un bout de tissu et le transformer en une forme complètement différente, fendre la matière pour laisser apparaitre celle du dessous, jusqu’à la création de mon propre motif en relief dont les points sont reliés à la main et qui s’inspire de la technique de pliage de l’Origami.

Je tiens à créer des modèles différents et surprenants tout en restant chics, modernes et raffinés.

 

Création réalisable seulement sur mesure par la créatrice Noëlle Praticci-Roux – Crédits Noëlle Praticci-Roux

 

 

Le Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée : Vous enseignez depuis 3 ans aux Masters Mode d’Aix Marseille Université, quel enseignement souhaitez-vous partager avec vos étudiants ? 

 

Noëlle Praticci-Roux : Ce sont des élèves en Communication et Marketing de Mode, ils vont devoir travailler dans l’Univers de la Mode. Même si ce ne sont pas des futurs couturiers, pour mieux comprendre l’univers dans lequel ils vont devoir travailler prochainement je veux qu’ils assimilent comment un vêtement est créé de A à Z en partant de la recherche en créant leur propre planche d’inspirations à partir d’un thème imposé jusqu’à la conception et finalisation d’un produit textile.
Au début de mon intervention je les familiarise avec le mannequin de couture, je leur demande de se mettre en équipe de 4 pour placer les bolducs sur le mannequin de couture, un travail de précision et de patience et surtout être à l’écoute les uns des autres pour placer ces bouts de ficelles qui serviront de lignes de construction pour la réalisation d’un corsage de base en moulage.
Le moulage est une méthode où l’on travaille directement en volume et où l’on crée en même temps le style et le patron.
Ensuite je leur apprends plusieurs techniques textiles ; le tissage à la main, l’exploitation du papier soluble, et la teinture Shibori. Grâce à leur planche d’inspirations déjà réalisée sur le thème imposé qui cette année était La Nature, le but est de leur faire réaliser un Tote bag individuel et personnalisé en intégrant les 3 techniques textiles que je leur ai apprises, je leur demande des travaux originaux, de la concentration, de la recherche, de la motivation, de l’implication et de jolies finitions.

Tote bag réalisé par une étudiante du Master

C’est la première fois qu’on leur parle couture, je vais donc les faire sortir de leur zone de confort, ils vont se découvrir voir même se redécouvrir en tant qu’Artiste, un à un je vais leur apprendre à enfiler une machine à coudre comme un professionnel, à la fin de mon intervention des deux semaines ils savent tous réaliser un moulage, faire de la création textile artisanale, créer et coudre un sac en toile personnalisé, une belle satisfaction dans leur visage après ses deux semaines intensives à découvrir un univers qui leur était inconnu, ils sont désormais prêts à affronter le Marketing de Mode en ayant de bonnes connaissances intellectuelles importantes sur le monde de la Mode.
Le Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée : Quelle est votre définition du partage de la connaissance ? 
Noëlle Praticci-Roux : Ma définition du partage de la connaissance est d’avant tout d’aimer et de transpirer l’Amour pour son métier, sans être passionnée il est difficile de transmettre son savoir faire à des étudiants, surtout que c’est un domaine complètement inconnu pour eux.
C’est une expérience enrichissante et intéressante pour eux comme pour moi de les voir assimiler mes connaissances artistiques et de les laisser à leur tour développer leur créativité. On voit se construire une jolie évolution, voire même pour certains une nouvelle passion : La Couture !