logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation.
banner
About      Faq       Contact     Shop

Notre lauréat Khémaïs Ben Lahkdar au Centre de Documentation Mode Marseille

Dans le cadre de sa Bourse Recherche 2020-21 décernée par le Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée, Khémaïs Ben Lakhdar s’est rendu au Centre de Documentation de Mode de Marseille pour travailler sur des archives de mode inédites.

Doctorant en Histoire de l’art et de la mode (IFM/Sorbonne), Khémaïs travaille sur l’orientalisme dans la mode aux 19ème et 20ème siècles. Son sujet de thèse, si proche de notre géographie, et en lien avec nos valeurs de valorisation d’une mode méditerranéenne riche et spécifique, nous permet au quotidien de créer des liens percutants entre les créateurs de notre réseau et la mode telle qu’elle est actualisée dans les milieux universitaires.

En exclusivité sur notre site, Khémaïs Ben Lakhdar et le documentariste Guy Peralo discutent dans cette interview croisée des archives de mode, des techniques de recherche et des oeuvres uniques que rassemblent le Centre de Documentation.

 

Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée : Pouvez-vous vous présenter ?

Khemaïs : Je m’appelle Khémaïs Ben Lakhdar. Je suis actuellement doctorant en histoire de l’art et de la mode en 4eme année à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en partenariat avec l’Institut Français de la Mode. Ma thèse, que je réalise sous la direction du professeur Pascal Rousseau, s’intitule « La mode orientale à Paris au passage du siècle (1860-1925) ». D’ailleurs, le Fonds de Dotation MMM soutient mon projet et m’a octroyé une bourse Recherche en Etudes de Mode pour la saison 2021-2022.

Guy : Je m’appelle Guy Peralo, et je suis bibliothécaire des musées de Marseille, depuis 2002, après plusieurs postes au sein de collectivités publiques, en France, dans les bibliothèques-médiathèques et dans les musées municipaux. Le choix initial de ma formation universitaire en histoire de l’art (XXe siècle) à Paris IV m’a orienté ensuite vers des fonctions dans des structures œuvrant à la présentation et à la diffusion de l’art actuel. Je suis aujourd’hui responsable du Centre de documentation Ernst Goldschmidt spécialisé dans les arts des XXe et XXIe siècle. Cette bibliothèque du Musée d’art contemporain de Marseille est riche de plus de 60 000 documents. Ma collaboration actuelle avec le Centre de documentation Mode est un moment passionnant de ma carrière, mais tout à fait temporaire puisque j’ai vocation à reprendre mon poste de documentaliste au MAC à l’issue des travaux dont bénéficie ce musée actuellement.

 

Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée : Khémaïs, pouvez-vous nous expliquer le sujet de vos recherches ? en quoi le Centre de Documentation Mode Marseille vous apporte-t-il une aide spécifique, par rapport à vos recherches ?

Khemaïs : Je travaille autour des questions liées à l’orientalisme dans la mode à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. En m’intéressant au contexte historique et socio-culturel du Paris de la Belle Époque et des Années Folles, j’étudie en regardant les créations des couturiers notamment, l’expression et l’évolution esthétique de cette mode orientale dans la Haute Couture. J’essaie également de mettre en place des liens entre cette veine orientaliste et l’expansion des différents empires coloniaux à cette époque. En somme, cette recherche tente d’élaborer une histoire du vêtement et de la mode orientale au passage du XXe siècle.

Le centre de documentation Mode Marseille conserve des ressources variées spécifiquement sur l’histoire de la mode et du costume. En ce sens, j’ai pu consulter de nombreuses archives qui allaient dans la direction de mes recherches.

 

Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée : Guy Peralo, quelle est la spécificité du Centre de Documentation Mode Marseille ? Pourquoi selon vous, des chercheurs comme Khémaïs, mais également de grands noms de la mode comme Simon Porte Jacquemus, viennent-ils de toute la France spécialement pour consulter nos archives à Marseille ?

Guy : Le Centre de documentation Mode est d’une très grande richesse dans sa spécialité. Cela est dû à l’histoire de son origine puisqu’à sa naissance il est commun aux deux établissements marseillais consacrés à ce domaine : l’Institut de la Mode et le Musée de la Mode. Cette double origine, renforcée par la présence d’une professionnelle particulièrement investie pendant de nombreuses années, Mme Patricia Vallet, a garanti dès le départ la qualité et la cohérence du fonds, ainsi que son accroissement régulier. L’offre documentaire est particulièrement riche et appréciée notamment à travers ses collections de périodiques, la vitalité de la création dans le domaine de la mode se percevant en particulier à travers ce type de documents. D’autre part, près de 1700 dossiers thématiques spécialisés (rassemblant articles, dossiers de presse) ont été constitués pour coller au plus près de l’actualité du domaine, à ses traits spécifiques et à son évolution. Il s’agit non seulement de répondre à la demande de lecteurs professionnels et amateurs mais aussi d’offrir une documentation scientifique historiquement authentifiée à destination des responsables des musées en charge de la conservation et de la mise en valeur des collections de la mode. Khémaïs consulte en particulier les dossiers thématiques et la revue « Femina ».

 

Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée : Comment votre collaboration s’articule-t-elle ?

Guy : En tant que chercheur doctorant, Khémais est un lecteur particulièrement autonome qui a défini des axes d’investigation de façon très précise. Le rôle du bibliothécaire consiste à familiariser Khémaïs avec la configuration des lieux et le classement du fonds afin de les rendre intelligibles et utilisables rapidement. Il s’agit de faciliter l’accès aux informations et aux documents les plus pertinents par rapport aux axes de la recherche en cours.

 

Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée : Khémaïs, que diriez-vous à un chercheur qui ne connaît pas le Centre de Documentation Mode Marseille ? Que peut-il espérer y trouver d’unique ?

Khemaïs : Je lui dirais que le centre de documentation Mode Marseille est riche d’une collection impressionnante de périodiques couvrant une large chronologie (2nd moitié du XIXe siècle à nos jours), qu’il est également riche d’une bibliothèque spécialisée sur ces questions et de toute une série de dossiers thématiques sur les marques de luxe, les couturiers, la parfumerie et la cosmétique, etc. Enfin, tout cela est accessible à tout le monde !

 

Maryline Bellieud Vigouroux, fondatrice et présidente de la Maison Mode Méditerranée, Guy Peralo, bibliothécaire des musées de Marseille et Khémaïs Ben Lakhdar, doctorant en histoire de l’art et de la mode et titulaire de la Bourse Recherche du Fonds de Dotation MMM