logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation.
banner
About      Faq       Contact     Shop

La mode en mouvement à Tel-Aviv : tour d’horizon de nos lauréats israéliens

 

Pour sa dixième édition, du 28 Mars au 1er Avril 2021, la Fashion Week de Tel-Aviv, fondée il y a dix ans par Motti Reif, a proposé quatre jours de défilés 100% numériques présentant la nouvelle génération de créateurs locaux. Mêlant héritage culturel et artisanats du Moyen-Orient, les marques israéliennes contemporaines assurent une relève à la fois locale et universelle. L’occasion pour le Fonds de Dotation Maison Mode Méditerranée de partager le talent de cinq créateurs isréaliens, lauréats de l’OpenMyMed Prize.

 

Eliran Nargassi (2017) développe l’esprit chic grâce à un savoir-faire couture sur-mesure pour homme qui séduit le marché italien. Le Craft est au coeur de la marque, entretenant des valeurs éthiques et une transmission culturelle.

 

La marque de bijoux Adi Lev (2016) crée des bijoux fait mains aux lignes minimalistes pour assurer un usage intemporel.

 

Côté mode mixte, la marque Hannah (2017), crée des vêtements de manière artisanale, entièrement conçus et produits à Tel-Aviv. Dans un pays leader dans la haute technologie, elle est devenue la référence en appliquant ce processus 3D dans toutes les approches de sa création : recherches, collections, conception, mannequins virtuel… Une technologie qui élargit  les frontières de la création et brouille positivement les positions géographiques des marques. La création 3D, visible par et pour tous, favorise également une approche éco-responsable de la mode. Un système à l’indéniable valeur de Care qui évite les surstocks et gaspillage de matières.

 

Pour une autre approche du Care, davantage liée au bodypositivisme, la marque Stella&Lori (2015) vient de dévoiler une robe qui s’adapte à toutes les morphologies, sans nécessiter de modifier le patron.

 

La marque TRES (2018), également basée à Tel-Aviv, mise sur la création en collectif.

Les trois fondatrices – Noa Gur, Noy Goz, et Dafna Rubin – aiment rendre hommage au style « effortless » méditerranéen à travers une esthétique épurée et des couleurs chaudes mais sobres. Inspirés des villes de la Méditerranée, les motifs traduisent l’immense histoire que contient cette région du monde. Les créatrices revendiquent à l’unisson des vêtements de tailoring pour marquer les formes des corps, et ce même sur les pièces fluides, nécessaires à leur vie en bord de mer à Tel-Aviv.

 

Les lauréats israéliens ne cessent de s’inspirer de leur environnement local pour développer un style pensé avec le mode de vie méditerranéen mais dont l’esthétique est devenue universelle. L’identification et l’appréciation d’un style de vie propre à la Méditerranée rend leurs marques désirables et internationales. Une génération engagée dans une dynamique vertueuse pour une mode éthique, tant la prise de conscience éco-responsable est inévitable au contact de la Méditerranée.